Lien

Des produits gratuits avec Octoly, Youtube, Instagram et Twitch

Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

Bon plan pour les Youtubeuses et les Instagrammeuses: Octoly!

MAJ du 15/01/2017: J’avais complètement oublié de dire qu’Octoly fonctionne aussi pour les membres de Twitch, jouant aux jeux vidéo mais n’utilisant pas du tout Twitch, j’avais complètement zappé que cette opportunité s’offrait aussi aux joueurs! Je ne connais pas par contre les spécificités liées à ce média, donc je vous laisse découvrir par vous même, en suivant le lien en bas de page.

Qu’est ce que c’est?

Octoly est une start-up française qui propose une plateforme pour mettre en relation les marques et les bloggueurs afin de développer des collaborations et des partenariats, tout est entièrement gratuit et vous êtes entièrement libre de donner votre avis sur les produits reçus qu’il soit positif ou non.

Comment ça marche?

Il suffit de s’inscrire dans le lien qui suit, attention, il y a tout de même quelques critères à remplir: pour les Youtubeuses avoir au minimum 1000 abonnés, et quant aux Instagrammeuses un minimum de 10 000 followers est requis.

Parfois, automatiquement l’inscription est refusée, dans ce cas, le mieux à faire est de contacter directement le site, qui étudiera au cas par cas votre inscription pour vérifier que vous rentrer bien dans les critères.

Lorsque l’inscription est validée, tu as 5 points à utiliser dans le Free Store, une sorte de supermarché virtuel où tout est gratuit. Un point équivaut à un produit, vous choisissez, vous laissez un petit message sympa et la marque valide ou non, et si elle accepte le partenariat vous recevez rapidement le produit commandé, vous avez ensuite 15 jours pour faire une revue, soit sur Youtube, soit sur Instagram, en fonction de votre spécialité.

Bref, c’est une très belle découverte, et je suis vraiment heureuse de pouvoir découvrir tous ces produits et ces marques.

Pour l’exemple, je suis inscrite depuis environ 6 mois, et j’ai déjà 60 produits reçus, des parfums, du maquillage, un soin pour les cheveux en salon, bref, toutes ces choses que je n’aurais jamais pu payer de ma propre poche. C’est un peu comme Noël ou son anniversaire tous les jours.

Bref, si vous voulez tester, suivez le lien:

Octoly

Publicités

Réaumur-Sébastopol, 00h04

Mots-clefs

, , , , , , ,

Réaumur-Sébastopol 00h04:
Un homme est sur le quai, en face du notre, debout sur l’extrême bord du quai, là où le train arrivera dans quelques instants, jeune, il doit à peine atteindre la trentaine, un immense sac à dos noir sur le dos.
Il y a un silence monacal dans la station malgré la présence d’une quinzaine de personnes.
00h05:Soudain, il brise ce silence d’une voix forte « C’est silencieux ici! Le calme avant la tempête. ».
Je sens d’adrénaline me brûler d’un coup l’estomac, je ne l’explique pas de manière consciente mais dis à Monsieur, sans réfléchir: « Il ne va pas sauter quant même? ».
Mon copain le regarde, il ôte son sac à dos, le pose à ses pieds, le métro est indiqué dans deux minutes.
Je ne sais pas pourquoi mais l’angoisse ne part pas, mes pensées sont chaotiques, la phrase résonne dans ma tête, je pense à un attentat (paranoïa parisienne de la décennie), je cherche du regard un truc pour appeler du secours, je ne sais pas, je ne trouve pas, j’ai peur appeler inutilement…
00h06:Il continue de parler, je ne suis pas, je réfléchis et ne fais rien, je ne sais pas quoi faire, j’ai toujours eu peur des gens qui semblent si près des rails, j’angoisse si souvent. Je tente de rationaliser et de me dire qu’il est saoul et qu’il n’y a pas de risque.
00h07: Je regarde mon copain, il le fixe, et parle, je l’entend prononcer le mot « sourire » le train arrive dans une minute, et être toujours si près de cette limite… je vois Monsieur le regarder et lui sourire.
Le jeune homme remet son sac, et s’éloigne, le train arrive immédiatement.
00h08: Il monte dans la rame, et disparaît de notre vue.
00h09: Je demande à Monsieur, « Tu crois qu’il allait sauter? », il me répond sûr de lui, la voix sourde et sérieuse « Oui ».
« Que disait-il, je n’ai pas entendu? »
« Il disait: « Un sourire n’est pas grand chose, et je veux juste un sourire », ça en fait un de moins… ».
Je me suis tue… J’aurais été seule, je n’aurais pas souri, je n’aurais pas compris, j’aurais cherché à agir sans agir, noyée dans mes pensées, je culpabilise, nous avons tous deux la certitude du geste qu’il s’apprêtait à faire: le choix de l’emplacement, les paroles sybillines, le timing, et surtout le comportement et notre ressenti.
Depuis je me sens torturée, les « et si… » sont trop nombreux.IMG_20160524_015235.jpg

Décadence, folie et opiacées

Et oui, je n’écris plus en ce moment.

Je sais, j’ai délaissé le blog, les blogs, Instagram et autres réseaux sociaux.

Sans doute que je n’ai pas beaucoup d’inspirations pour le moment, sans doute que je ne réfléchis pas à des sujets qui peuvent être retranscrits sur le net, des choses qui ne me concernent que moi, qui n’ont pas trait au monde, aux autres.

Bref, quoi qu’il en soit, je fais mon mea culpa, car je n’ai pas écrit un article complet, qui me semble intéressant, depuis un sacré bout de temps.

Mais que voulez-vous, n’ayant aucune obligation de tenir mes blogs à jour, il est parfois difficile de s’y tenir, de penser à prendre le temps de, à s’investir dans une réflexion construite et à la rédiger, de plus, encore faut il avoir un sujet, un truc différent, un truc qui n’a pas été redit par 12000 personnes.
Bref, ne pas se contenter de faire du copier-coller, essayer de construire un schéma de réflexion, non pas selon des normes strictes, mais juste quelque chose qui a un début, un milieu, une fin, et surtout un sens.

Il faut aussi avoir envie de partager, et parfois, on devient intellectuellement égoïste, conservant ses idées juste pour soi, ou alors à l’inverse, on ne fait qu’étudier que celles des autres, se mettre en retrait, réfléchir à d’autres modes de pensées, d’autres vies, d’autres périodes.

Décadence, folie et opiacées

Ces derniers temps, je me suis remise à lire un peu plus, je voulais découvrir des auteurs que je n’avais jamais lu, j’ai lu « A rebours » de Huysmans, ainsi que l’un de ses autres romans: « Marthe, histoire d’une fille », les deux se passant à la fin du XIXème siècle, à Paris.

J’ai été profondément troublée, touchée, investie par « A rebours », beaucoup de points communs que j’ai pu déceler dans le héros et en moi-même.
La fuite du monde, la misanthropie parfois obsédante, le besoin d’ailleurs qui ne se finalise jamais, la somatisation et la folie qui croît, le rythme circadien que l’on maltraite et qui finit par nous être néfaste et l’obligation de retourner à une vie réelle, non pas une vie fantasmée, remplie de lecture, de solitude, de réflexions…

Les fantasmes d’une beauté perdue, d’un siècle disparu…

J’ai appris, appris sur moi, moins sur les autres, qu’importe, là encore il est parfois de bon aloi que de ne penser qu’à soi, pour mûrir, pour progresser.

L’autre roman n’a que peu d’intérêt à mes yeux, juste une histoire au coeur de la déchéance de la Belle Epoque, les rêves de luxe et de « vie facile » qui s’acquièrent par une vie d’horreurs et de décadence, la perte de l’utopie, la tête dans les étoiles, les pieds dans la fange.

Juste l’histoire d’une chute, une chute qui pourrait tout autant se passer aujourd’hui.

En fait, non, même si je ne l’ai pas apprécié, sans doute en raison d’un vocabulaire d’argot parisien désuet, qui m’a un peu perdu, et une histoire sans doute trop galvaudée au fil du temps, l’histoire en filigrane reste intéressante, et a sans doute laissé quelques traces au fin fond de mes neurones.

Décadence, folie et opiacées

Puis, suivant le fil de l’opium, je suis partie m’embrumer l’esprit chez Burroughs, son « Festin Nu » et « Junkie », une étrange sensation…
Un détachement total qui m’apparaissait à chaque ligne de « Junkie », comme si l’empathie de l’auteur au sujet de sa propre personne était complètement inexistante, comme s’il voyait de loin sa propre vie, sa propre existence, comme s’il la décriptait froidement, chirurgicalement, avec autant de distance qu’on le ferait d’un inconnu.
Etrange sensation, si contradictoire avec le « Festin Nu », où là, tout est grandiloquent, fou, grotesque, impossible de ne pas penser aux idées paranoïdes et paranoïaques, de se mettre dans la peau, dans le crâne de l’auteur, s’imaginant subjugé par des délires pornographiques et morbides, où tout à un sens et au final où rien n’en a.
Comment en arrive-t’on là? Pourquoi? Comment un esprit humain peut-il survivre à ce genre d’hallucinations.
Il est vrai que j’ai et ai depuis très longtemps une fascination pour les drogues, peut être que le fait de n’en prendre aucune, de ne pas même supporter une bouffée de joint, me rend la chose encore plus mystique, et accroît mon intérêt pour cela.

Intérêt n’est pas synonyme d’apologies, pour moi, cela s’apparenterait peut être plus à une fascination morbide, tenter de comprendre, d’imaginer, le mystère des opiacés et autres alcaloïdes.

Une peur que je trouve fascinante…

J’ai adoré et détesté me trouver dans la tête de Burroughs, le côté sombre de l’humain, la descente qui se fait petit à petit, l’impossible compréhension du « Festin Nu », juste une suite illogique de tableaux parfois macabres, souvent scabreux, toujours étranges…
Je ne saurais dire ce que je pense de cet écrivain, tant son approche est particulière, sa vie, son oeuvre, l’ensemble est comme indomptable, peut être est-ce cela qui rend l’objet si inatteignable et si fascinant.

La fascination morbide vous disais-je?

XXX

Venus

PS: Comme, je ne suis que noir et blanc, après l’âge adulte et sa chute, je me suis remise sur un sujet plus léger: Harry Potter, me voici déjà au quatrième tome, sans doute après la série, me lancerais-je à nouveau dans les relectures de Masoch et de sa « Venus à la fourrure » ou encore de Hunter S. Thompson et de « Las Vegas Parano ». Mais chaque chose en son temps.

Cndirect: wishlist d’août

Une nouvelle wishlist pour le site cndirect.com, j’espère que cette fois-ci ma commande sera à la hauteur de mes attentes, et non une déception comme la seconde fois. Voyons voir ce que j’ai trouvé cette fois-ci:

Et me voici revenue avec une nouvelle wishlist, au menu une jupe cloutée, un crop top bordeaux, un joli bracelet de cheville, et une petite robe ​noire toute simple en coton.

Jupe noire cloutée en skaï:

cndirect: wishlist août
cndirect: wishlist août
cndirect: wishlist août
cndirect: wishlist août
cndirect: wishlist août

Prochain épisode: la revue!

XXX

Venus

Maxuce.com un site à fuir (avis)

Mots-clefs

, , , , , ,

Au mois de juin, j’ai commencé à être en contact avec divers sites chinois pour des partenariats, des propositions de ma part ou de la leur.

Durant cette période, j’ai été en lien avec le site Maxuce.com, et je dois dire, que je ne peux que conseiller de les fuir.

L’approche fût la même que pour de nombreux sites, un budget proposé par le site, en échange d’un article « wishlist », puis d’un second sur mes impressions (je précise que je donne mon véritable avis, et qu’importe que ça plaise ou non, si le produit n’est pas à la hauteur de mes espérances, je ne vais pas le cacher).

Voici l’échange de mails avec le site (en « mauvais » anglais, je suis navrée):

In June, I started to be in contact with various Chinese sites for partnerships, proposals of mine or theirs.
During this period, I have been linked to site Maxuce.com, and I must say, I can only advise to flee.
The approach was the same as for many sites, a budget proposed by the site in exchange for an article « wishlist » and a second on my impressions (I said that I give my true opinion, and that « matter whether you like or not, if the product does not live up to my expectations, I will not hide it).
Here the exchange of messages with the site (in « bad » English, I’m s
orry):

Maxuce: (27 juin 2015)

Dear Venus,

We will be glad to cooperate with u. What item u want to review and pls send us your address for delivery.

Kind regards!

Alizee

Moi: (30 juin):

Hello, Thank you about your reply.

I would like this item, please:

http://www.maxuce.com/j70695-groovy-colors-batwing-loose-t-shirt.html

My adress is:

XXX

Thank you so much

Have a great day

Venus

Pour le moment, les choses commencent bien, puis je reçois cela:

For now, things start well, then I get this:

Maxuce (30 juin):

Hello,

This one is out of stock. Can u pls choose one code start with TE? And we need your phone number for delivery.

Kind regards!

Alizee

Alors, là, cela commence déjà a sembler un peu plus mystérieux, le « TE » dont elle parle est en fait une référence de certains articles sur le site, dont il est bien sûr impossible de trier de manière simple, en gros, j’ai donc dû fouiller l’entièreté du site, faire attention à ce code en fonction du produit, au final, je réussis à choisir.

So there it is already beginning to sound a bit more mysterious, the « TE » she talks is actually a reference to some articles on the site, which is of course impossible to sort a simple, basically, I ‘I had to search the entire site, pay attention to this code by product, in the end, I managed to choose.

Moi (1er juillet):

Hello,
I choose, i’ll take this Dress in size L.
My phone number is XXX
http://www.maxuce.com/te6372-boat-neck-beads-lace-splicing-chiffon-bohemia-maxi-dress.html?search=Lace
Thank you by advance
Have a great day
Venus

Maxuce (1er juillet):

Dear Venus,

I’m so sorry that i have forgotten to tell u that we can only offer items less than $15. So can u pls choose another one? And u need to put our logo with link in your blog after u receive the item. Is that ok for u?

Kind regards!

Alizee

Que l’on me donne un budget précis ne me pose aucun problème, je trouve même cela normal, mais n’est il pas plus logique de prévenir au préalable? Je dois donc choisir un article (ou plusieurs) dans les TE, pour moins de 15$… Ok…

That one gives me a specific budget problem for me, I find it very normal, but is it not more logical to prevent beforehand? So I have to choose a product (or more) in TE, for less than $ 15 … Ok …

Moi (6 juillet):

Hello,
You didn’t reply to my last message, have you received it?
Hello
I choose these articles, for 14,96 $.
Yes, when i’ll write article, i’ll insert logo and link to your eshop and link to articles
Have a great day
Venus
http://www.maxuce.com/new-arrival/te0817-gallus-lace-trumpet-sleeve-flouncing-dress.html
size L
http://www.maxuce.com/new-arrival/te9188-new-style-flowers-print-sunscreen-chiffon-cardigan.html

Il semble donc d’après mon message que je l’avais déjà posté sans réponse de leur part avant de poster celui-ci à nouveau.

So it seems from my message that I had already posted no response from them before posting it again.

Maxuce (6 juillet 2015):

Hello,

Email received. We will send the items to u ASAP.

Kind regards!

Alizee

Aujourd’hui, nous sommes le 19 août, je n’ai rien reçu, je leur écris à de nombreuses reprises pour avoir un numéro de suivi, pour savoir si ceux-ci avaient bien posté le colis, bref avoir une réponse, même un « fuck », mais non, c’est le total silence radio.

Dans le dernier message, je leur ai lancé un ultimatum, sans réponse de leur part, je publierai un article sur leur non-gestion des suivis clients, car même si cela était dans un but de partenariat, les autres entreprises lors d’une perte ou d’un retard, ou que sais-je, se sont occupées de moi, comme d’une cliente lambda, car il ne faut pas oublier qu’un partenariat est une tribune qui est offerte à la marque, parfois en positif, parfois moins, mais cela lui donne de la visibilité malgré tout, donc, elle se doit de gérer un minimum ses relations avec ses blogueuses, sinon, le résultat est celui que vous lisez actuellement.

Bref, je ne saurais dire si les clients sont aussi « mal traités » que les blogueuses, mais quoi qu’il en soit, pour rien au monde je ne conseillerais ce site, vous pourrez en trouver de bien plus sérieux sur le net, et pour des tarifs équivalents.

Je vous met tout de même les photos des produits que j’aurais dû recevoir…

Si par la suite la situation évolue, il est bien entendu que je modifierai l’article en conséquence, mais je doute de cela.

Sur, ce, je vais de ce pas, envoyer cette publication à Maxuce, peut être, qu’ils réagiront face à cela.

XXX

Venus

Today is August 19, I received nothing, I write them repeatedly to have a tracking number, whether they had indeed sent the parcel in short an answer, even a « fuck », but no, it is the total radio silence.
In the last post, I launched an ultimatum with no response from them, I will publish an article on their non-management customers followed because even if it was in a partnership purpose other companies at a loss or delay, or what not, took care of me as a lambda client because it is important to remember that a partnership is a platform that is offered to the brand, sometimes positive, sometimes less, but this gives it visibility anyway, so it must manage a minimum his relationships with bloggers, otherwise the result is the one you are currently readin
g.

In short, I can not tell if customers are also « badly treated » as bloggers, but anyway, for the world would not recommend this site, you will find much more serious on the net, and for equivalent rates.
I will put you even photos of the products I should have received …
If later the situation changes, it is understood that I will modify Article accordingly, but I doubt that.
On this, I will go and send this publication Maxuce, maybe, they will react to this.
XXX
Venus

Maxuce.com un site à fuir (avis)
Maxuce.com un site à fuir (avis)